La Tirelire Cochon : Pourquoi Cet Animal Plutôt Qu’un Autre ?

bannière article sur l'origine de la tirelire cochon

Vous est-il déjà arrivé de vous rendre dans une boutique de cadeaux pour acheter une petite tirelire ? Bizarrement, la plupart des tirelires que vous avez pu voir dans le magasin avaient la forme de tirelire cochon.

Notons que les cochons ne sont pas connus pour leur bonne étiquette ni pour leur régime alimentaire respectable. Avec tant d’autres animaux à l’état sauvage, l’homme aurait pu choisir une meilleure mascotte pour ses tirelires fantaisistes, non ?

Une question aux réponses variant d’un coin à l’autre du monde

Peut-être qu’un écureuil – un adorable amasseur – aurait été un meilleur choix. Même quelque chose comme des oies ou des poules, qui sont censées pondre des œufs “en or” dans le folklore populaire, serait plus logique. Ou bien une tirelire vache, représentant la patience et l’abondance.

Alors pourquoi des cochons ? Pourquoi ces tirelires/banques de monnaie prennent-elles si souvent la forme de tirelire cochon ? Quel est le rapport avec les cochons ?

La réponse à cette question n’est pas simple, les raisons de cette tendance porcine varient d’une personne à l’autre, mais examinons quelques-unes de ces hypothèses...

cochon tirelire cassée en mille morceaux

La pratique de l’épargne est ancienne

Les gens épargnent de l’argent depuis que l’ingéniosité humaine a inventé le concept de monnaie. Toutefois, dans l’Antiquité, l’argent se présentait principalement sous la forme de pièces de monnaie, plutôt que de billets, qui sont plus omniprésents dans le monde moderne d’aujourd’hui. Les gens de l’époque avaient donc besoin d’un objet capable de stocker leurs précieuses pièces.

Les pots à monnaie

Les pots en terre sont utilisés pour stocker les pièces depuis des siècles. Afin d’économiser de l’argent, nos prédécesseurs ont conçu des récipients dotés d’une petite fente à leur sommet. Dans ces récipients les pièces pouvaient être déposées, mais ne pouvaient pas être récupérées directement. Une fois la pièce déposée dans ce récipient, elle y restait. Puis attendait que quelqu’un casse la boîte entière pour récupérer tout l’argent. C’est un peu comme si vous retiriez tout votre argent de la banque d’un coup.

pot en terre cuite tirelire traditionnelle

De la pâte à modeler à la tirelire cochon

Ces récipients étant destinés à un stockage temporaire et sûr, ils devaient être brisés pour récupérer l’argent. Il fallait donc un matériau bon marché pour les mouler.

Charles Panati, rédacteur scientifique réputé de Newsweek, dans son livre “The Extraordinary Origins of Everyday Things” (“Les origines extraordinaires des objets du quotidien”), a avancé que l’argile de couleur orange appelée autrefois “pygg” en Angleterre, était abondante et très économique. Elle aurait donc été une excellente option pour la fabrication des tirelires au Moyen Âge. Outre les tirelires, l’argile “pygg” était également utilisée pour fabriquer d’autres articles de vaisselle tels que des pots, des jarres et des tasses. C’est pourquoi les gens ont naturellement commencé à appeler ces tirelires en argile “pygg” soit tirelires pygg.

Ces jarres pygg n’avaient pas encore la forme de cochons, mais avec le temps, le nom est resté et l’argile a été oubliée. Selon Panati, “pygg” se prononçait comme “pug” jusqu’au Moyen Âge. Avec le changement des conventions linguistiques, les gens ont fini par le simplifier par “pig” qui veut dire cochon en anglais. Alors, les potiers pourraient avoir commencé à couler ces tirelires en forme de cochon. En se basant sur sa prononciation littérale. Au XIXe siècle, les “pots à pièces” sont devenus des “tirelires“.

Après l’industrialisation, d’autres matériaux tels que le plastique, le verre et la céramique ont également été utilisés pour fabriquer ces tirelires ; ainsi, le terme “tirelire” est devenu une indication de la forme du pot, c’est-à-dire un récipient qui ressemble à un cochon, plutôt qu’une indication de sa construction matérielle.

Consultez ici notre TOP 10 des tirelires les plus originales et insolites du monde

tirelire cochon en céramique rose

Autres théories sur l’origine de la tirelire cochon

Tout le monde n’est pas d’accord avec la théorie selon laquelle l’argile à cochon serait à l’origine de la nomenclature de la tirelire. Beaucoup pensent que les cochons ont une signification culturelle et sont souvent considérés comme un symbole de prospérité, de richesse ou de chance ; c’est pourquoi nous avons des tirelires en forme de cochon.

Pourquoi utilise ton un cochon comme tirelire ?

Par exemple, Michael Quinion, l’étymologiste britannique réputé, a rejeté l’existence d’un argile appelée “pygg“. Sur son site web, World Wide Words, il avance plutôt l’hypothèse que le mot “pig” vient du XVe siècle, où il décrivait des produits en terre cuite, car certains d’entre eux avaient une structure ronde et lisse ressemblant au corps d’un porc. Par conséquent, ces céramiques étaient appelées “pots à cochon“.

Les cochons de lait

Une autre explication est que les ecossais avaient l’habitude d’appeler les banques de pièces de monnaie “pirly pigs” soit cochon virile en français, probablement à partir du vieux mot écossais “pyrl“, qui signifie “pousser ou enfoncer“, suggérant l’action d’insérer une pièce de monnaie.

Le terme indonésien Cèlèngan

Certains historiens pensent que les tirelires ont plutôt leurs origines en Indonésie. Le terme indonésien et javanais “cèlèngan” est fréquemment utilisé en référence aux endroits domestiques pour stocker de l’argent. Le mot cèlèngan signifie littéralement “la ressemblance d’un sanglier” et était utilisé pour désigner à la fois l’argent et les tirelires. Diverses jarres à monnaie en forme de sanglier datant des XIVe et XVe siècles ont également été découvertes.

tirelire indonésienne en forme de sanglier

La tirelire cochon viendrait de Chine ?

Et oui, il y a un dernier prétendant à l’origine des tirelires : la Chine. Des historiens estiment que c’est sous la dynastie chinoise des Qing que l’idée de récipients à monnaie cochon est née. En effet, le cochon étant un symbole de richesse et d’abondance sous la dynastie des Qing.

Les allemands ont introduit la tirelire cochon aux États-Unis

Quelle que soit l’étymologie, les tirelires en forme de cochon sont devenues populaires aux États-Unis au XIXe siècle, lors de l’arrivée massive d’allemands sur le territoire américain. Les tirelires en forme de cochon étaient utilisées en Allemagne depuis des siècles. Nombreux sont ceux qui affirment que cette forme évoque l’ancien credo allemand. Celui qui considérait le cochon comme un symbole de fertilité et de frugalité. En Allemagne, lorsqu’une personne a de la chance, on dit souvent “schwein gehabt“, ce qui signifie “j’ai eu un cochon“. Les bonbons de la chance en forme de cochon sont également très célèbres en Allemagne !

En résumé…

Les véritables origines du terme “tirelire” sont très controversées et ne peuvent être établies avec une totale certitude. Cependant, la seule chose que l’on puisse dire avec une conviction absolue est que, grâce à leur immense popularité, le nom et les modèles de tirelires en forme de cochon sont là pour rester !

Quelle est l’origine du mot tirelire ?

L’origine date du XIIIe siècle, sa provenance est inconnue. Le mot viendrait de tirage, mot italien pour dire jeter, cependant des sources plus sérieuses indiquent une origine onomatopéique tout simplement due au bruit des pièces qui tombe dans le pot.

C’est la fin de cet article, mais nous en avons d’autres qui pourraient vous intéresser

Vous avez aimé votre lecture d’aujourd’hui et avez trouvé ce que vous cherchiez sur le sujet “Pourquoi les tirelires sont en forme de cochon ?”
Vous aimerez aussi les autres articles de notre blog tirelire.

Rejoignez gratuitement le Club VIP d’Univers Tirelire en entrant votre email ci-dessous. Vous recevrez nos offres réservées uniquement à nos membres privilégiés.

Bienvenue chez vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.